Archives de la catégorie ‘société de consommation’

POP ART

Publié: avril 17, 2013 dans banksy, pop art, société de consommation

POP ART

63846285_p cs01_0075_warhol_atomic_oh_gcr atomic bomb

Supermarket lady Duane Handson

et aussiarman.

banksy_barcode

long term parking

Banksy

Publié: novembre 28, 2012 dans art comme critique, banksy, société de consommation
Tags:

banksy-fleurs banksy;napal kissing-coppers-banksybanksy-policemanhttp://www.dailymotion.com/video/x1b1q4_banksy-graffe-en-palestine_creation

           

 

http://www.allcityblog.fr/12614-les-simpson-vs-banksy/

BANKSY

Né en 1974

Banksy tient  à garder l’anonymat, tout comme l’esprit du graffiti, qui consiste en la réalisation d’oeuvres dans le plus pur secret. Son art est un mélange d’ironie, d’irrévérence, d’humour et comporte très souvent des messages très clairs. Il utilise la peinture en aérosol, des pinceaux aux tailles diverses, Des pochoirs. i

 Banksy, agitateur social ou « art terroriste », est un artiste très engagé. La majorité de ses oeuvres sont frappantes et humoristiques à la fois. Il est pour la liberté, pour la justice, contre la guerre, la famine et tous les fléaux causés par l’homme. Anticapitaliste et pro liberté, il accompagne souvent ses oeuvres de slogans percutants, qui font réfléchir et qui décoiffent.

Banksy aime détonner et pousser la réflexion. Parmi ses « grands coups », il s’est rendu à la frontière Israélo-palestinienne (West Bank) en 2005, afin de peindre sur le mur de Gaza, séparant Israéliens et Palestiniens. Il réalisa neuf peintures, pour la plupart très incisives. Enfants qui font des châteaux de sable, paysages fantastiques, petite fille qui se laisse porter par des ballons. À sa façon, il crie à l’injustice et fait réfléchir. Son oeuvre devint alors mondialement reconnue comme étant une voix dénonçant l’iniquité et l’inégalité, criant haut et fort ce que des millions de personnes pensent.


La jeune fille au centre, fait référence à la photographie de  Nick Ut, en 1972 au Vietnam, après le bombardement d’un village au napalm par les soldats américains . Ici, banksy l’encadre de mickey et mc Donald.

Il provoque en montrant de façon métaphorique ce que le capitalisme peut engendrer et jusqu’où peuvent aller les vices de ce système économique. Mickey Mouse et McDonald sont perçus à travers le monde comme les symboles de la réussite du capitalisme. Ils dégagent aussi une image attrayante et sympathique en contraste avec le cri d’horreur de la jeune fille brûlée.